La mère de mon fils réclame une participation à ses études, en plus de la pension alimentaire : que faire ?

Posée par Carolain,

Bonjour. Mon ami paye un pa alimentaire chaque mois . Son fils de 21 ans entame des études supérieures sa mère lui demande la moitié des frais . Et il n a pas les moyens . Que va t il se passer.

Merci

La réponse du Cabinet OMER
il y a 4 ans
Bonjour,

La pension alimentaire représente la participation du père aux frais d'entretien et d'éducation de son fils.Cette pension alimentaire est donc la participation aux frais des études supérieures.
Si la mère souhaite demander une augmentation de la pension alimentaire, elle doit saisir à nouveau le juge aux affaires familiales pour obtenir la révision de la pension alimentaire.
Le juge prendra ainsi en compte les nouveaux besoins de l'enfant, mais également le revenu de chaque parent, et décidera si la pension peut être augmentée ou non.

Tant que la mère n'a pas saisi le juge, votre compagnon n'est donc pas dans l'obligation de participer à ces nouveaux frais. Il lui suffit de continuer à verser le montant qu'il versait jusqu'ici.


Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.