Mon époux ne veut plus être emprunteur du crédit pour mon commerce : comment faire ?

Posée par SM53,

bonjour Maitre, je fait une demande de divorce, j'ai imprimer votre dossier pour le remplir. ma question est la suivante. nous avons un commerce qui est que à mon nom, la seule chose c'est le credit du commerce qui reste 17000€ à rembourser et dans mon époux est emprunteur au même titre que moi. il ne veut plus rien à voir avec sa et veut enlever son nom du crédit. comment faire ??

La réponse du Cabinet OMER
il y a 4 ans
Bonjour Madame,

Votre époux peut éventuellement demander une désolidarisation de ce prêt à la banque, pour qu'il soit uniquement à votre charge.
Il y a cependant une difficulté majeure : la banque est libre d'accepter ou de refuser cette demande. Le créancier va en effet examiner s'il est tout aussi sûre pour elle de conserver un seul débiteur au lieu de deux (ce qui est rarement le cas).
Si possible, pour que la demande soit acceptée, il est préférable que vous puissiez présenter une autre garantie à ce prêt, en remplacement de votre époux (une autre personne comme caution, une hypothèque, etc.).


Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.