Mon mari m'impose un divorce amiable et certaines décisions concernant le divorce : que dois-je faire ?

Posée par Info,

Bonjour,



Mon mari m'a imposer le divorce par consentement mutuel, de plus il désire garder le logement dans lequel nous vivons actuellement (nous sommes tous les deux sur le bail) sauf que je risque de me retrouver la rue car j'ai arrêter de travailler pour lui lorsque nous nous sommes marié et je risque de ne pas retrouver de logement vu ma situation. Il souhaite faire une fausse déclaration en indiquant que je vais retourner chez mes parents que puis je faire? Aurais je une possibilité de parler a mon avocat de ce problème le jour du jugement afin que je ne me retrouve pas sans rien?

La réponse du Cabinet OMER
il y a 3 ans
Bonjour Madame,

Votre mari ne peut en aucun cas vous "imposer" une procédure de divorce par consentement mutuel. Cette procédure nécessite que vous donniez votre consentement non seulement pour divorcer mais également sur toutes les conséquences du divorce.
Votre mari n'a pas à décider seul.

Je vous conseille surtout de ne pas attendre d'être devant le juge : si vous avez un avocat commun, prenez un avocat seule. Il vous conseillera sur la procédure à entreprendre en fonction de votre situation. Si vous avez peu de revenus, vous pourrez bénéficier de l'aide juridictionnelle.


Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.