Mon mari a contracté des dettes : pouvons-nous quand même divorcer à l'amiable ?

Posée par Lmiss,

Bonjour Maître,

Nous sommes mariés sans contrat et souhaitons divorcer par consentement mutuel. Monsieur a contracté deux crédits à son nom à titre personnel pendant notre mariage pour des dettes d'avant notre mariage. Est ce que cela pose problème pour le divorce par consentement mutuel?

En vous remerciant par avance,

Bien cordialement.

La réponse du Cabinet OMER
il y a 3 ans
Bonjour Madame,

Le fait que des dettes existent n'est pas un obstacle à un divorce par consentement mutuel. L'élément essentiel dans cette procédure est l'entente entre les époux, c'est-à-dire leur capacité à se mettre d'accord sur le fait de divorcer et sur les conséquences du divorce (liquidation du patrimoine, garde des enfants, pension alimentaire, prestation compensatoire, etc.).
Le rôle de l'avocat est évidemment de vous conseiller sur toutes ces questions : mais c'est à vous et à votre mari que reviendront les décisions finales.


Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.