Quelles sont les dispositions à prendre pour quitter le domicile conjugal ?

Posée par Pepette17,

Bonjour,

Je vous remercie pour la réponse tres rapide à mes questions.

La cohabitation devient plus difficile de jour en jour, est il possible que je déménage meme pendant la procédure ou bien dois je attendre la conciliation ? Précautions a prendre si je quitte le domicile ou si c'est mon conjoint .merci pour votre réponse

Cordialement



La réponse du Cabinet OMER
il y a 3 ans
Bonjour Madame,

Il est toujours préférable d'attendre la conciliation, pour éviter, dans une situation conflictuelle, de se retrouver dans une mauvaise posture ensuite (un départ du domicile conjugal peut être considéré comme une faute, dans un divorce pour faute).

Mais si la situation devient trop compliquée, il vous reste des solutions.

Si l'un de vous souhaite partir, vous pouvez en convenir ensemble et surtout, l'établir par écrit. Ce document attestera que vous étiez tous les deux d'accord pour vivre séparément et du départ de l'un de vous. Comme le conjoint était au courant, le juge en tiendra compte si jamais un divorce pour faute est engagé.
Cette démarche peut vous permettre de partir plus tranquillement.

Un départ du domicile conjugal peut également être justifié, mais il faut alors pouvoir démontrer un "motif légitime". Une vie commune rendue intolérable par l'un des conjoints, les violences conjugales évidemment, un adultère ... Certaines causes de départs sont ainsi reconnues comme légitimes.


Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.