Puis-je interdire à mon époux de réintégrer le domicile conjugal ?

Posée par lolo,

mon époux a quitté le domiile conjugal depuis biento 1 semaine et, ce n'est pas la 1ère fois qu'il le fait.



ai-je le droit de ne plus le laisser entrer à la maison car, à chaque fois qu'il le fait il passe tous les weekends laver et sécher son linge puis, repart.



Cela dure environ 1 mois ou deux puis, il revient à la maison et c'est reparti pour encore 6 mois eet rebelote, abandon du domicile conjugal.

Cette fois ci je ne souhaiterai pas que son linge soit lavé chez moi.

Comment faire, s'il vous plait mâitre

La réponse du Cabinet OMER
il y a 3 ans
Madame,

Il n'est pas possible d'interdire à votre mari l'accès au domicile conjugal. L'obligation matrimoniale de vie commune va dans les deux sens : le quitter sans prévenir est une faute (abandon de domicile) mais l'empêcher d'accéder au domicile conjugal est également une faute (sauf mesures urgentes, comme des violences conjugales).
Vous ne pouvez pas, par exemple, changer les serrures pour l'empêcher de rentrer.

En revanche, il vous faut déposer une main courante à chacun de ses départs, pour constituer un dossier pour demander le divorce. Le juge vous autorisera alors à vivre séparément, et votre époux n'aura plus le droit d'accéder au logement.

Dernière chose : en plus de son abandon de domicile, gardez des preuves des autres fautes qu'il peut commettre, comme par exemple une absence de participation aux charges du mariage.


Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.