Si je rachète la part que mon mari possède sur notre maison, serai-je soumise à l'imposition de la plus-value ?

Posée par caty76,

Bonjour Maître

Mon mari et moi mariés sous le régime de la communauté allons entamer une procédure de divorce Nous possédons une maison depuis plus de 30 ans J'aimerais racheter la part de mon mari soit 140 000€ Je souhaiterais savoir si en cas de revente dans 1 ou 2 ans je serai imposée à la plus value et si oui dans quelle proportion ou si je bénéficierai encore de l'exonération des 30 ans

Avec mes remerciements pour votre réponse

La réponse du Cabinet OMER
il y a 3 ans
Bonjour Madame,

Vous serez effectivement exonérer de l'imposition sur la plus-value, d'une part lors du rachat de la part de votre mari, et d'autre part en cas de revente de votre bien immobilier plus tard. Le divorce et le rachat de part n'influence pas la durée de propriété : la date d'acquisition ne change pas. vous êtes propriétaires depuis plus de 30 ans avant le partage, et cette durée se poursuit après le partage. Vous ne serez donc pas imposée sur la plus-value si vous revendez votre bien.


Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.