Que faire d'un prêt en cours lors d'un divorce ?

Posée par Caro,

Bonjour, j'envisage un divorce à l'amiable nous avons une maison qui est finie de payer mais également un appartement sur lequel nous avons un crédit ou pret comment cela se pase t-il avec ce pret?

D'avance je vous remercie de votre réponse

La réponse du Cabinet OMER
il y a 3 ans
Bonjour Madame,

Si vous avez encore un prêt immobilier en cours, son sort va dépendre de celui de l'appartement qu'il a financé.

- Vous vendez l'appartement : vous pouvez rembourser le prêt par anticipation, et vous n'aurez plus cette dette en commun
- L'un de vous garde l'appartement : il récupère alors le crédit immobilier. Mais attention : le principe de solidarité est toujours applicable. S'il ne peut plus payer les mensualités, la banque peut se retourner contre l'ex-conjoint.
- Vous restez tous les deux propriétaires de l'appartement : vous devez alors décider de la répartition des mensualités entres vous. Cette répartitions doit être retranscrite dans la convention d'indivision.

Gardez toujours en tête que tant que la dette n'est pas soldée, le principe de solidarité s'applique. Il est possible de demander à votre banque une désolidarisation du conjoint qui ne prend pas en charge le crédit. Mais l'établissement bancaire est en droit de vous la refuser.


Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.