Quelles sont les questions essentielles à poser aux deux avocats lors du premier rendez-vous ?

Le divorce par consentement mutuel sans juge implique dorénavant que chaque époux fasse appel à un avocat distinct pour entamer et mener à bien la séparation.
Le premier rendez-vous avec les avocats est essentiel. C’est au cours de cet entretien que chaque époux s’exprimera sur l’histoire en elle-même et que les avocats évalueront la situation. Tous les renseignements que les deux époux fourniront à leurs avocats leur permettront de guider au mieux leurs clients dans leurs choix et de leur proposer les solutions les mieux adaptées à leurs cas. Avant ce premier rendez-vous, il est important que les deux parties préparent une liste avec des points essentiels à aborder et des questions à poser à leurs avocats.
Voici une liste non exhaustive de questions à poser aux avocats au cours de ce premier entretien.

Les questions relatives à la procédure de divorce

- Combien de temps prend la procédure de divorce par consentement mutuel sans juge ?
- Quelles sont les étapes d’un divorce par consentement mutuel ?
- Après vous avoir exposé ma situation, pensez-vous que le choix du divorce par consentement mutuel est la plus appropriée ?
- Travaillez-vous au forfait ou au tarif horaire ?
- Combien va me coûter le divorce ?
- J’ai droit à l’aide juridictionnelle, pouvez-vous prendre en charge mon dossier ?

Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.

Les questions relatives au domicile conjugal

- Je souhaite conserver le domicile conjugal ? Est-ce possible ? Sous quelles conditions ?
- Je ne souhaite pas garder le domicile conjugal, cela peut-il avoir une incidence sur la procédure de divorce ?
- Le choix de garder ou non le domicile conjugal peut-il avoir une incidence sur la garde des enfants ?
- Nous sommes propriétaires de notre appartement, je souhaite y loger après le divorce, est-ce possible ? Quelle durée peut m’être octroyée ? Sous quelles conditions ? Puis-je y loger à titre gratuit ou dois-je payer à mon ex époux/épouse une indemnité d’occupation ?
- Je souhaite quitter le domicile conjugal avant le divorce, est-ce possible ?
- Quelles sont les conditions légales qui me permettent de quitter le domicile conjugal pendant la procédure de divorce ?

Les questions relatives aux enfants

- Comment établir le mode de garde des enfants ?
- Je souhaite une garde alternée, comment cela se passe-t-il ?
- Je souhaite la garde exclusive des enfants, comment cela se passe-t-il ?
- Quels sont les avantages et les inconvénients des différents modes d’hébergement pour les enfants ?
- Comment se définissent le droit de visite et d’hébergement ?
- Qui va s’exercer l’autorité parentale ?

Les questions relatives à la pension alimentaire

- Quel sera le montant de la pension alimentaire ?
- Comment est calculé le montant de la pension alimentaire ?
- Jusqu’à quand sera-t-elle versée ?
- La pension alimentaire évolue t’elle en fonction de l’âge et des besoins des enfants ?
- Doit-on prévoir un ajustement de la pension alimentaire dès le départ ou peut-on la réviser plus tard ?

Questions relatives à la prestation compensatoire

- Puis-je demander une prestation compensatoire après le divorce ?
- Comment savoir si j’y ai droit ?
- Quel sera le montant de cette prestation compensatoire ?
- Sous quelle forme sera-t-elle versée ?

Questions relatives aux biens communs, aux dettes et à la banque

- Comment va s’effectuer le partage des biens immobiliers et mobiliers (actions, meubles, liquidités, voiture) ?
- Nous avons des dettes communes, comment va s’effectuer le partage de ces dettes ?
- Qui va payer les crédits contractés pendant le mariage ?
- Comment clôturer notre compte joint ? Et si mon époux/épouse n’est pas d’accord ?
- Puis-je réclamer des dommages et intérêts à mon conjoint ?
- Mon conjoint peut-il me réclamer des dommages et intérêts ?

A noter

Les avocats assurent une mission de conseil. N’hésitez pas à leur poser toutes vos questions et à écouter ce qu’ils vous suggèrent, car ils sont là pour vous aiguiller au mieux et vous accompagnez durant toute la procédure de divorce par consentement mutuel afin d’aboutir à l’équilibre de la convention de divorce.