Divorce et impôts

Vous venez de divorcer comment déclarer vos impôts l’année de votre divorce ? Quel parent prend en charge les enfants mineurs et majeurs dans sa déclaration ?

Déclaration de revenus l’année du divorce

L’année de divorce chaque époux doit déposer une déclaration avec ses revenus et ses charges pour l’année entière. Par exemple, vous avez divorcé l’année N-1, vous êtes personnellement imposable sur vos revenus perçus en N-1. L’année N vous allez donc souscrire chacun une déclaration individuelle avec vos revenus et charges pour l’année entière.
La déclaration peut se faire en ligne ou l’un des époux peut remplir le formulaire papier. L’autre ex-époux devra utiliser un formulaire vierge disponible sur le site : www.impots.gouv.fr.
S’agissant des revenus communs du couple, l’année du divorce chaque ex-époux doit déclarer sa quote-part des revenus communs et des charges supportées.

A noter : Si vous divorcez et vous remariez la même année, vous pouvez déposer une déclaration personnelle ou une déclaration commune avec votre conjoint pour toute l’année. Dans les deux cas, vous devez déclarer vos revenus propres ainsi que votre quote-part de revenus communs avec votre ex-conjoint.

Formulaire de devis gratuit et immédiat

Chargement en cours ...

Les informations que vous nous communiquez sont soumises au secret professionnel. Elles sont strictement nécessaires à l'établissement d'un devis détaillé et adapté. Elles seront enregistrées par le CABINET OMER et analysées uniquement au sein du service concerné par votre problématique. Le devis est établi par un logiciel édité et hébergé, en marque blanche, par un prestataire de confiance du CABINET OMER.

À ce titre, nous vous rappelons que vous disposez de Droits Informatiques et Libertés sur les données vous concernant (accès, effacement, opposition, etc.) et que vous pouvez les exercer à tout moment et gratuitement en contactant notre Délégué à la Protection des Données à l'adresse suivante : dpo@cabinetomer.fr. Les données seront conservées durant un délai de trois (3) ans, sauf en cas de contractualisation et sous réserve de l'exercice du droit à l'effacement par la personne concernée.

En savoir plus sur notre Politique de gestion des données personnelles.

Impôts et enfants

Les enfants mineurs du couple, sauf cas de résidence alternée, doivent être portés à la charge du seul parent chez lequel ils résident à titre principal.
S’il y a résidence alternée des enfants mineurs, leur entretien est présumé réparti entre les parents. La majoration de quotient doit être partagée. Néanmoins, les parents peuvent décider qu’un seul en assume la charge.
Les enfants de plus de 18 ans au 1er janvier ont leur propre foyer fiscal. Cependant, ils peuvent demander le rattachement de leur foyer fiscal à celui d’un de leur parent s’ils ont moins de 21 ans ou 25 en cas de poursuite d’études.

Bon à savoir : Le parent qui ne rattache pas l’enfant majeur peut déduire la pension alimentaire qu’il lui verse, s’il est dans le besoin. La pension doit alors être ajoutée aux revenus du foyer du parent de rattachement.